Bretzel liquide, humour noir et photos étranges

le seul blog art, actualité, photo, gif et humour 100% liquide, avec de vrais morceaux de brette zèle liquide dedans !
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

cityves

cite, citons, citation

Fil des billets Fil des commentaires

il était de ces hommes qui paraissent vénérables et tout-puissants, profonds - sérieux - mais qui si on les regarde attentivement de plus près ont quelque chose de lugubre, de morne, d'insipide au point qu'on en est écoeuré

, 06:39

citation : Vincent Van Gogh

" Je viens de terminer le portrait d'une femme ... insignifiante. Le visage fané, fatigué, marqué par la petite vérole ... une robe noire fanée ... Parce que je peins quelquefois des choses comme cela, aussi peu et autant dramatique qu'un brin d'herbe poudreux au bord de la route"

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Pour faire le portrait d'un oiseau

, 06:33


pour_faire_le_portrait_d_un_oiseau.gif

"Pour faire le portrait d'un oiseau
Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger ...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau."

Jacques Prévert

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

il a fait une belle carrière, il est tombé dedans

, 09:01

Louis Scutenaire, poète belge

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

je réagissais exactement comme le juif de l'histoire qu'un ami voit sortir d'un bordel le jour de l'enterrement de sa femme, et qui dit pour s'excuser "est-ce que je sais ce que je fais dans mon chagrin ?"

, 11:39

Jan Wolkers : les délices de Turquie. Belfond

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Heidegger, Heidegger... Sehe ich aus wie Heidegger ?

, 11:27

Laurent Binet : La septième fonction du langage (Qui a tué Roland Barthes ?)
traduction en allemand de "Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ? ", célèbre réplique dite par Arletty dans le film Hôtel du Nord de Marcel Carné

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

les citations célèbres des grands auteurs de la littérature : Nicolas Boileau : Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage

, 16:54

Vingt_fois_sur_le_metier_remettez_votre_ouvrage_Nicolas_Boileau.gif
cliquez sur l'image pour illustrer la profondeur de la pensée robotisée

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

C'est une poupée qui fait non...non...non

, 09:14

Irina_FD_Fragile_Dolls.jpg
poupée : Irina FD Fragile Dolls

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

le Moi-peau et la psychanalyse des limites

, 10:38

Middleton_Joshua_tatouage_bonjour.jpg
photographie : Middleton Joshua
Guy LESOEURS, psychanalyste, sexothérapeute (13 Le Paradou)-(analyse d’ouvrage sous la responsabilité de son auteur à des fins didactiques).
Le MOI-PEAU
Didier Anzieu
Editions Dunod, Paris, 1985
"Didier Anzieu (1923-1999), agrégé de Philosophie, obtient son doctorat de psychologie (Thèse: L'autoanalyse de Freud, 1959) et entame une analyse didactique avec Jacques Lacan. Il s’intéresse au psychodrame et à la dermatologie. Professeur à Strasbourg puis à Nanterre, il devient psychanalyste (SPP). Freudien orthodoxe mais ouvert, Anzieu s'intéresse aux méthodes projectives, utilise le psychodrame et la thérapie de groupe et écrit des études psychanalytiques d'œuvres littéraires. Son apport le plus connu est la formulation de la théorie du Moi-Peau, qui établit un système de correspondance entre les fonctions du Moi et celles de la peau.
Le Moi-peau

Toute l’œuvre psychanalytique de D. Anzieu est construite sur les limites et les contenants. Anzieu a étudié les contenants psychiques à travers notre principale enveloppe, la peau. Après des préliminaires épistémologiques (limites, écorce, univers tactile et cutané etc.), Anzieu fournit des bases éthologiques sur le contact physique, puis des données groupales et enfin des données dermatologiques (Il ne faut pas oublier qu’il a été psychologue stagiaire dans un service de dermatologie) avant de définir la notion de Moi-peau. Il définit le Moi-peau par « une figuration dont le Moi de l'enfant se sert au cours des phases précoces de son développement pour se représenter lui-même comme Moi contenant les contenus psychiques, à partir de son expérience de la surface du corps Cela correspond au moment où le Moi psychique se différencie du Moi corporel sur le plan opératif et reste confondu avec lui sur le plan figuratif. »
La métaphore du Moi-peau s’avère très riche conceptuellement et elle ouvre la réflexion à partir de nombreuses expressions du langage commun à savoir « à fleur de peau », « avoir quelqu’un dans la peau », « faire peau neuve » etc. C’est ainsi que la métaphore maintient le lien entre psyché et corps. Pour Didier Anzieu, la peau n'est pas qu’une enveloppe physiologique, elle a une fonction psychologique qui permet de contenir, de délimiter, de mettre en contact, d'inscrire. La peau, par ses propriétés sensorielles, garde un rôle déterminant dans la relation à l'autre. Le fait qu’il y ait un trait d’union entre le mot « moi » et le mot « peau » indique qu’il s’agit bien d’un contenant indissociable de la mère et de l’enfant. Didier Anzieu donne en exemple les contacts physiques entre la mère et son bébé qui sont essentiels dans le développement psychique et qui donnent naissance au fantasme d’une peau, enveloppe commune entre la mère et son enfant. La peau fantasmatique commune de la mère et de l'enfant les tient attachés (dépendance symbiotique mutuelle) mais anticipe leur séparation à venir. L’épreuve de la séparation effacera la peau commune dans une épreuve de double intériorisation, celle de l'interface qui devient enveloppe pour les contenus mentaux, et celle de l'entourage maternant qui donne jour à des pensées, des affects et des fantasmes.
Anzieu explique que le fantasme d’arrachement ou de l’effraction de ce contenant serait à l’origine de la blessure narcissique comme de celle du masochisme. Les patients au comportement masochiste auraient présenté dans leur petite enfance un atteinte physique réelle de leur peau : « le fantasme originaire de masochisme est constitué par la représentation : 1) qu'une même peau neuve appartient à l'enfant et à sa mère, peau figurative de leur union symbiotique, et 2) que le processus de défusion et d'accès à l'enfant à l'autonomie entraîne une rupture et une déchirure de cette peau commune ».
Didier Anzieu nous montre que tout s’organise à partir de la sensation et que le moi peau représente 8 fonctions de la peau (par analogie biologique):
1. La maintenance, proche du holding (tenir) de Winnicott ; cette « fonction sac » contient et retient le bon et le plein des soins maternels et ceci permet l’érection du penser.
2. La contenance, proche du handling (soigner) maternel, permet les jeux entre le corps de la mère et celui de l’enfant et leurs sensations respectives. Ceci a une fonction de marquage de la limite entre le dedans et le dehors.
3. La constance, fonction de protection des agressions de l'autre et des stimuli du monde externe que Freud nomme pare-excitation. Défense contre l’effraction pulsionnelle endogène tout en laissant une place à l’appétit d’excitation.
4. L’individuation. Le Moi-peau permet l’émergence du soi et l’unicité de l’individu.
5. La correspondance. L’inter-sensorialité donne sens. Le Moi-peau est surface reliante.
6. La sexualisation. Les contacts peau à peau avec la mère, les soins maternels préparent l’autoérotisme et le plaisir. Le Moi-peau exerçant la fonction de surface de soutien de l’excitation sexuelle assure une continuité entre les plaisirs auto-érotiques, les plaisirs narcissiques du Moi et les plaisirs intellectuels du penser.
7. L’énergisation. Le Moi-peau sert de recharge libidinale du fonctionnement psychique.
8. La signifiance. Le Moi-peau est le « parchemin originaire » lieu d’inscription et de trace des représentations des premiers signifiants, choses, mots et formations symboliques, comme si le Moi-peau était recouvert de cire.
Didier Anzieu nous spécifie que ces huit fonctions du Moi-peau sont au service de la pulsion d’attachement, puis de la fonction libidinale et il en définit même une neuvième qui serait sa fonction négative au service de Thanatos.
9. Le rejet et la toxicité. Comparable à la fonction auto-immune qui rejette l’organe étranger non seulement le non-soi mais aussi le soi, sorte de retournement de la pulsion. Didier Anzieu parle de Moi-peau comme d’une tunique empoisonnée, toxique.

En fait, pour Anzieu « tous les processus de pensée ont une origine corporelle. C’est donc la spécificité des expériences corporelles qui va se traduire par la spécificité des processus de pensée e par les angoisses et les inhibitions correspondantes ».
Anzieu complète les apports de Freud notamment la perspective topique qui s’enrichit de l’apport topographique d’une organisation spatiale du Moi corporel et du Moi psychique. Il revisite la conception du stade oral en introduisant le contact corps à corps. Il situe le double interdit du toucher avant l’interdit œdipien. L'interdit primaire du toucher impose une existence séparée et s'oppose au retour dans le sein maternel, « il s’oppose à la pulsion d’attachement et d’aggrippement ..... L'interdit secondaire s'applique à la pulsion d'emprise : l’enfant ne peut pas toucher à tout, être le maître de tout. Il lui faut attendre et demander avant de toucher ; à travers le « non » proféré ou signifié c'est l'avènement de la demande de l'enfant et de la maîtrise du langage ».
Didier Anzieu attire notre attention sur la disposition du corps du patient et sa représentation dans l’espace analytique. Anzieu décrit également les différents paliers par lesquels nous passons pour accéder à l'autonomie du Moi : l'enveloppe utérine, l'enveloppe maternante, l'enveloppe habitat, l'enveloppe narcissique, l'enveloppe individualisante imaginaire, l'enveloppe transitionnelle et l'enveloppe dite 'tutélaire' (qui est l'acquisition du sentiment de continuité de soi).
Anzieu réfléchit sur le groupe et l'inconscient : le groupe est aussi une enveloppe narcissique collective, un objet libidinal, un Moi-idéal dont l'appareil psychique est participant. La peau de chacun constitue une frontière. Le groupe a une fonction de contenant pour les liens des membres d'un groupe ou d'une famille. Anzieu conteste le recours au mythe familial qui n'est une illusion qui pourrait provenir du groupe lui-même en tant que lieu de rêve.
A travers 20 observations cliniques tirées de sa propre pratique ou de celle de Freud, de M’Uzan, Bick et Federn, Anzieu reprend différents aspects théoriques qu’il a développés dans cet ouvrage de 1985 et qu’il a complété par la suite. Anzieu aborde les différentes enveloppes dont l’enveloppe sonore, thermique, olfactive et ce qu’il appelle la pellicule du rêve. La notion de Moi-peau, interface psychique, lieu de la sensibilité apparaît essentielle car elle est intimement liée aux réactions tranféro-contre-transférentielles qui sont au cœur de l’analyse.
Bibliographie
ANZIEU D, Le Moi-Peau, Paris, Dunod, 1985
ANZIEU D, Le penser - Du Moi-peau au Moi-pensant, Paris, Dunod, 1994
CHABERT C. et al. Didier Anzieu : le Moi-peau et la psychanalyse des limites, Paris, Erès, 2009.
KAES R, Les théories psychanalytiques du groupe, coll. Que sais-je ?, n°3458, Paris, PUF, 1999
WINNICOTT D-W, Jeu et réalité, Paris, Gallimard, 1971"

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

mais Gertie était tellement transparente qu'en la regardant dans le blanc des yeux, on apercevait le fond de son crâne sans rencontrer le moindre obstacle

, 06:02

"mais Gertie était tellement transparente qu'en la regardant dans le blanc des yeux, on apercevait le fond de son crâne sans rencontrer le moindre obstacle, sinon la faim qu'elle avait des garçons, mais pas d'un garçon comme lui parce qu'il avait les ongles trop sales..."
Fante : Bandini

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Un célibataire est un homme qui a raté l'occasion de rendre une femme malheureuse.

, 10:35

citation de Jasmine Birtles
le divorcé a goûté à tous les plaisirs de la vie

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

quand j'entends le mot perliculture, je sors ma bayadère

, 09:35

Susana_Blasco_yeux_billes_anniversaire_bienvenue.jpg
photographie : Susana Blasco

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

E=mc2

, 07:37

Remis_Scerbauskas_pigeon.jpg
photographie : Remis Scerbauskas
Einstein : "un pigeon de masse m isolé et au repos dans un référentiel possède, du fait de cette masse, une énergie E appelée énergie de masse, de valeur donnée par le produit de m par le carré de la vitesse de la lumière"

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Mon coeur est un palais plein de parfums flottants

, 11:41

Les parfums

"Mon coeur est un palais plein de parfums flottants
Qui s’endorment parfois aux plis de ma mémoire,
Et le brusque réveil de leurs bouquets latents
- Sachets glissés au coin de la profonde armoire -
Soulève le linceul de mes plaisirs défunts
Et délie en pleurant leurs tristes bandelettes…
Puissance exquise, dieux évocateurs, parfums,
Laissez fumer vers moi vos riches cassolettes !
Parfum des fleurs d’avril, senteur des fenaisons,
Odeur du premier feu dans les chambres humides,
Arômes épandus dans les vieilles maisons
Et pâmés au velours des tentures rigides ;
Apaisante saveur qui s’échappe du four,
Parfum qui s’alanguit aux sombres reliures,
Souvenir effacé de notre jeune amour
Qui s’éveille et soupire au goût des chevelures ;
Fumet du vin qui pousse au blasphème brutal,
Douceur du grain d’encens qui fait qu’on s’humilie,
Arome jubilant de l’azur matinal,
Parfums exaspérés de la terre amollie ;
Souffle des mers chargés de varech et de sel,
Tiède enveloppement de la grange bondée,
Torpeur claustrale éparse aux pages du missel,
Acre ferment du sol qui fume après l’ondée ;
Odeur des bois à l’aube et des chauds espaliers,
Enivrante fraîcheur qui coule des lessives,

Baumes vivifiants aux parfums familiers,
Vapeur du thé qui chante en montant aux solives !
- J’ai dans mon coeur un parc où s’égarent mes maux,
Des vases transparents où le lilas se fane,
Un scapulaire où dort le buis des saints rameaux,
Des flacons de poison et d’essence profane.
Des fruits trop tôt cueillis mûrissent lentement
En un coin retiré sur des nattes de paille, Et l’arome subtil de leur avortement
Se dégage au travers d’une invisible entaille…
- Et mon fixe regard qui veille dans la nuit
Sait un caveau secret que la myrrhe parfume,
Où mon passé plaintif, pâlissant et réduit,
Est un amas de cendre encor chaude qui fume.
- Je vais buvant l’haleine et les fluidités
Des odorants frissons que le vent éparpille,
Et j’ai fait de mon coeur, aux pieds des voluptés,
Un vase d’Orient où brûle une pastille."


Anna de Noailles, Le coeur innombrable

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

le monde : l’arrogance est en marche

, 10:31

sarkozy_jeune.jpg
Le Monde du 22/03/2015 : "« L’arrogance est en marche et rien ne l’arrêtera ! » Nicolas Sarkozy n’a pas caché sa satisfaction lors de son intervention au siège de l’UMP, dimanche 22 mars, à la suite des premiers résultats du premier tour des élections départementales, qui donnent son parti en tête. Sans vouloir en faire une victoire personnelle, le président du parti de droite estime que ce succès conforte sa stratégie de rassemblement. « Je continuerai à faire de l’unité et du rassemblement de notre famille politique notre priorité », a-t-il déclaré, car, selon lui, « cette unité est la condition préalable aux yeux des Français pour incarner l’alternative républicaine qu’ils attendent avec impatience ». En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/elections-departementales-2015/article/2015/03/22/pour-sarkozy-l-alternance-est-en-marche-apres-la-victoire-de-l-ump-aux-departementales_4598851_4572524.html#oGToWrI5xo4BZ6Xh.99
selon les opinions, ça marche aussi avec assurance, autosuffisance ou ambulance

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

le détecteur de conneries

, 17:32


Jean-Claude Dreyfus dans Delicatessen

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Depuis Néandertal, l'homme est le seul animal qui allume le feu et enterre ses morts

, 12:40

(Rémy Chauvin)

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

lèvres en feu, contacte-moi. hot lips, please contact me

, 08:23

Donald_Sutherland_elliott-gould_Mash.jpg
MASH !
Donald Sutherland

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

J'abattrai alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu

, 09:00

Samuel_L._Jackson_Pulp_Fiction.jpg
monologue que Jules Winnfield (Samuel L. Jackson dans Pulp Fiction) déclamait avant d'exécuter ses victimes :
verset 10 du texte 25, extrait du Livre d'Ezéchiel: «La marche des vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'œuvre du Malin. Béni soit-il l'homme de bonne volonté qui, au nom de la charité, se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre, de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. J'abattrai alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l'éternel quand sur toi s'abattra la vengeance du Tout-Puissant.»

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

You talkin' to me ? You still talkin' to me ?

, 07:34

Annie_Leibovitz_Robert_de_Niro.jpg
c'est encore à moi que tu parles ?
photo : Robert De Niro by Annie Leibovitz

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Une fois cuite, l’écrevisse se fout éperdument de savoir qui lui suce la queue.

, 09:12

hommage à José Artur
soudain, les questions fondamentales « Qui suis-je ? Où vais-je ? Qu’est-ce qu’on mange à midi ? » perdent de leur intérêt

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

- page 1 de 11