Bretzel liquide, humour noir et photos étranges

le seul blog art, actualité, photo, gif et humour 100% liquide, avec de vrais morceaux de brette zèle liquide dedans !
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

D’abord, d’abord, y a l’aîné Lui qui est comme un Fillon Lui qu' a des gros sourcils Lui qui sait plus son nom Monsieur tellement qu´il y croit Tellement qu´il y a cru Qui fait rien de ses dix doigts Mais lui qui n´en peut plus

, 11:05 - Lien permanent

D’abord, d’abord, y a l’aîné
Lui qui est comme un Fillon
Lui qu' a des gros sourcils
Lui qui sait plus son nom
Monsieur tellement qu´il y croit
Tellement qu´il y a cru
Qui fait rien de ses dix doigts
Mais lui qui n´en peut plus
Lui qui est complètement cuit
Et qui s´prend pour le roi
Qui se saoule toutes les nuits
Avec des mauvais sondages
Et qu´on voit en pleurnichage
au 20H qui sourcille
Raide comme une saillie
Blanc comme un cierge de Pâques
Et puis qui balbutie
Et qui a l´œil qui divague
Qui a marié la Penelope
Une fille de la ville
Enfin d´une autre ville
Et que c´est pas fini
Qui fait ses p´tites affaires
Avec son p´tit chapeau
Avec son p´tit manteau
Avec sa p´tite auto
Qu´aimerait bien avoir l´air
D'une attachée parlementaire
Mais qui a pas l´air du tout
Faut pas jouer les malheureux
Quand on est riche comme tout
Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On n´prie pas, Monsieur
On n´prie pas, on compte


Brel : «Ces Gens-Là»

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.yves.brette.biz/trackback/10464

Fil des commentaires de ce billet