Bretzel liquide, humour noir et photos étranges

le seul blog art, actualité, photo, gif et humour 100% liquide, avec de vrais morceaux de brette zèle liquide dedans !
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

dans la tête d'un pigeon

, 09:10 - Lien permanent

  • depuis 8 jours, un pigeon a décidé de faire son nid dans un des bambous qui sont sur mon balcon.
  • J'ai commencé par y faire irruption le plus soudainement possible en tapant dans mes mains ou en criant. mon image dans la résidence ne s'en est pas améliorée. de plus, je n'ai pas encore renoncé à travailler ni à dormir, donc, pigon 1, bretzel 0.
  • ensuite, j'ai essayé de compliquer l'accès en installant un réseau de fils de fer. il passe entre sans difficulté.
  • je jette au fur et à mesure les brindilles qu'il apporte. il en rapporte d'autres.
  • je l'observe, il m'observe. nous savons tous les deux qu'un seul sortira vainqueur de ce combat. j'essaie de penser pigeon pour concevoir les meilleurs moyens de lutte.
  • j'ai pensé à utiliser mon 9mm, cf la remarque sur la résidence.
  • essayant de m'inspirer des mesures prises sur les lieux publiques, j'ai planté des broches chirurgicales de récupération disposées de façon à blesser tout intrus. pas de pigeon à la broche, ça n'a pas l'air de le déranger plus que des ronces. par contre, je me suis piqué en enlevant les brindilles.
  • là, je viens de cercler le buisson de façon à ce qu'il ressemble plus à un arbre qu'à un berceau (à force d'y poser ses grosses fesses, on finissait par pouvoir penser qu'il avait été créé pour y déposer des oeufs)
  • première visite depuis le cerclage, je ressens une joie mauvaise à lire la stupéfaction et la déception dans son oeil torve. il repart les ailes entre les jambes. bretzel 1, pigeon 1
  • ce matin, je me suis réveillé en roucoulant.




partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.yves.brette.biz/trackback/12009

Fil des commentaires de ce billet