Bretzel liquide, humour noir et photos étranges

le seul blog art, actualité, photo, gif et humour 100% liquide, avec de vrais morceaux de brette zèle liquide dedans !
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

VALÉTUDINAIRE

, 06:48

VALÉTUDINAIRE va-lé-tu-di-nê-r' adj.
Qui est souvent malade. ♦ Personnes studieuses.... mornes et valétudinaires, G. NAUDÉ, Apologie, p. 60 ♦ Je me donnerai l'honneur de vous dire comme j'ai mis mon prisonnier le masque de fer, qui est toujours valétudinaire à son ordinaire, dans l'une des deux nouvelles prisons, Saint-Mars, à Louvois, 8 janv. 1688, dans TOPIN, le Correspondant, 25 juin 1870, p. 283 ♦ On lui dit à un antiquaire que le roi jouit d'une santé parfaite ; et il se souvient que Thetmosis, un roi d'Égypte, était valétudinaire, et qu'il tenait cette complexion de son aïeul Alipharmutosis, LA BRUY., XI ♦ Il était Sénèque âgé d'environ quarante ans, sage, prudent et valétudinaire, DIDER., Cl. et Nér. I, 22 Substantivement. Les convalescents et les valétudinaires.

SYNONYME
VALÉTUDINAIRE, MALADIF. Une personne valétudinaire est une personne dont la santé est ou chancelante, ou délicate, ou souvent altérée par différentes maladies qui lui arrivent par intervalles ; elle est d'une santé chancelante. Une personne maladive est sujette à être souvent malade, non par la délicatesse de sa constitution, mais par quelque affection particulière, par un principe morbifique dont elle est affectée.
ÉTYMOLOGIE
Lat. valetudinarius, malade, de valetudo, santé, qui vient de valere, être fort (voy. ⤷VALOIR). Valetudo, qui signifie santé, prit le sens de mauvaise santé, d'où valetudinarius.

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

VITULAIRE

, 06:46

VITULAIRE vi-tu-lê-r' adj.
Qui appartient au veau.
Fièvre vitulaire, réunion de symptômes qui surviennent chez la vache après la mise bas, et ont de l'analogie avec la fièvre puerpérale de la femme.
ÉTYMOLOGIE
Lat. vitulus, veau.

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

VOLUPTUAIRE

, 06:44

VOLUPTUAIRE vo-lu-ptu-ê-r' adj.
Terme de droit. Il se dit des dépenses consacrées aux constructions, aux embellissements de luxe ou de fantaisie. ♦ Si le vendeur avait vendu de mauvaise foi le fonds d'autrui, il sera obligé de rembourser à l'acquéreur toutes les dépenses, même voluptuaires ou d'agrément, que celui-ci aura faites au fonds, Code civ. art. 1635

HISTORIQUE
XVIe s. ♦ Rembourcer la moitié de toutes les impenses, encore qu'elles fussent utiles seulement ou voluptuaires, Coust. gén. t. I, p. 488 ♦ Actes lubriques et voluptuaires, PASQUIER, Ménophile, p. 71, dans LACURNE
ÉTYMOLOGIE
Lat. voluptuaris, de voluptas, volupté.
SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE
VOLUPTUAIRE. Ajoutez :
2° Qui ne se fait que pour le plaisir. ♦ Les lieutenants de louveterie ne peuvent se livrer à une chasse purement voluptuaire, A. ROUSSET, Dict. des forêts, verbo louveterie.

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage