Bretzel liquide, humour noir et photos étranges

le seul blog art, actualité, photo, gif, video et humour 100% liquide, avec de vrais morceaux de brette zèle liquide dedans !
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

le prix des choses

, 18:44 - Lien permanent

je suis de plus en plus agaçé par les publicités automobiles qui -à une époque où il est de plus en plus difficile pour une majorité de gérer son budget- persiste à entretenir un flou artistique sur ses tarifs.
en énorme sur l'écran s'affiche "à partir de 299 euros par mois" sans aucune mention claire de durée. on ne sait même pas précisément quel type de véhicule on aura si l'on s'en tient à ces 299 euros ni évidemment si on est éligible à la reprise, la prime constructeur, le bonus gouvernemental, etc, etc... comme si avec un reste à vivre mensuel de 500 euros, le réflexe d'achat pouvait être déclenché par ce montant "modeste" annoncé.

j'imagine que ce qui est vendu là est "du rêve", l'idée "que le produit est accessible", charge ensuite au prospect de vérifier quand même ses comptes puisqu'il lui a gentiment été rappelé en tout petit en fin de spot qu'"un crédit vous engage et doit être remboursé" (sic)

j'imagine ma boulangère faire ainsi la réclame de ses produits. la baguette à partir de 9 centimes de l'heure, déduction faite de la prime à la reprise du crouton, pour une baguette bénificant de la prime gouvernementale puisque cuite en four électrique, modèle présenté sans les options papier d'emballage et sourire de la boulangère hors opération de promotion où les trois premières heures sont offertes, les deux secondes à 6 centimes !

achetez, achetez messieurs dames, ensuite on vous parlera du "coût" de votre travail et non de son prix.

bon j'arrête pour ce soir, il paraît qu'il y a des promos qui vont être annoncées pour Noël...
bonjour_boulanger_pain_baguette_croissant.jpg

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet