Bretzel liquide, humour noir et photos étranges

le seul blog art, actualité, photo, gif, video et humour 100% liquide, avec de vrais morceaux de brette zèle liquide dedans !
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

mettre du sel sur la queue d'un oiseau

, 06:50 - Lien permanent

Erik Thor Sandberg défoncée.jpg, mar. 2020
peintre : Erik Thor Sandberg
Autrefois, on racontait dans les villages l’histoire d’un oiseau qui nichait sur le sommet de l’arbre le plus haut de la région et qui vivait avec tous les animaux de la forêt. Cependant, il n’en avait pas toujours été ainsi. Auparavant il se promenait souvent aux abords du village et venait manger les miettes de pain que les dames lui lançaient. Mais un jour, alors qu’il nichait dans la vallée près du village, des paysans essayèrent de l’attirer avec des miettes de pain pour s’en saisir et le manger. Le petit oiseau réussit à se débattre, puis il s’envola sur le toit d’une maison et dit : « Les hommes ne sont pas dignes de la confiance des animaux peuplant cette terre, car ils cherchent toujours à les piéger. Cependant, si un jour un humain arrive à mettre du sel sur ma queue sans que je sois ni blessé, ni prisonnier, ni mort dans son assiette, alors il aura ma confiance et les animaux de la forêt et moi-même le protègerons jusqu’à sa mort. » Puis, il s’envola et personne ne le revit jamais. Cependant tout le monde savait qu’il nichait sur le grand arbre, en haut de la montagne.

Bien des années plus tard, il y eut dans le village un enfant nommé Merlin âgé de dix ans qui était blond, maigre, très doux et très gentil - surtout avec les animaux, qui avait les yeux bleus, aimait beaucoup grimper tout en haut des arbres et était très doué pour cela . Ce petit garçon se faisait battre par tout le monde y compris par ses parents. Il était très malheureux et il se demandait si un jour tout le monde serait gentil avec lui car il ne méritait pas les coups qu’il recevait.

Un jour, il entendit un vieux du village raconter l’histoire de l’oiseau à un groupe d’enfants. L’enfant, pris d’un élan de courage, courut chez lui prendre la salière de sa mère ainsi qu’un petit sac. Puis, il monta tout en haut de la montagne et aperçut le grand arbre. Il grimpa en douceur jusqu’au sommet de l’arbre et lorsqu‘il vit que l’oiseau n’était plus qu’à une longueur de bras, il ne bougea plus. L’oiseau se tourna et lui montra ses plumes caudales. L’enfant prit alors quelques pincées de sel et lui en mit sur la queue. L’oiseau prit la parole et dit : « mon enfant, j’aurais pu m’échapper et ne pas te laisser faire. Cependant je suis resté car je sens que ton cœur est pur. Un homme normal n’aurait jamais osé monter jusqu’à moi ; cela veut donc dire que tu es différent de ceux de ton espèce. Désormais, tu as ma confiance et si jamais tu as un problème, mes amis et moi te protègerons ». L’enfant repartit.

Un matin, alors qu’il se promenait avec ses parents sur la place du village, il trébucha dans une flaque d’eau. Ses habits tout mouillés furent le bon prétexte pour que ses parents le rouent de coups. Une minute après l’oiseau arriva et perça les yeux des parents puis tous les animaux de la forêt arrivèrent et encerclèrent les humains sur la place du village. L’oiseau leur dit : « Cet enfant est désormais le protégé et le représentant des animaux de la forêt car son cœur est innocent, vous lui devez respect et obéissance. Dans le cas contraire, votre châtiment sera terrible ». Les animaux partirent et l’enfant devint, malgré son jeune âge, le chef du village.

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.yves.brette.biz/trackback/22136

Fil des commentaires de ce billet