Bretzel liquide, humour noir et photos étranges

le seul blog art, actualité, photo, gif et humour 100% liquide, avec de vrais morceaux de brette zèle liquide dedans !
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - illustration

Fil des billets Fil des commentaires

lire en toi

, 14:58

Francesco Chiacchio le lecteur.jpg
illustration : Francesco Chiacchio

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

ouverture d'esprit : la méthode française

, 06:52

autopsie méthode française d'ouverture du crâne.jpg
l'ouverture d'esprit est bel et bien une fracture du crâne
dans la série : comprendre les expressions françaises
tag : autopsy

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

le grand bain

, 05:19

Daniela Gallego le grand bain.jpg
illustration : Daniela Gallego

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

regarde-toi dans la glace

, 07:45

Aykut Aydoğdu regarde toi dans la glace.jpg
illustration : Aykut Aydogdu
dans la série : comprendre les expressions françaises : dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Tintin Hell's Angels : l'univers du crime organisé belge

, 08:12

Tintin moto Hell's Angels.jpg

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Léonard de Vinci : pourquoi la divine proportion fascine t'elle ?

, 07:11

Mrzyk et Moriceau la divine proportion.jpg
illustration : Mrzyk et Moriceau

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

pique niquer en amoureux

, 09:24

Virginia Mori pique nique.jpg
illustration : Virginia Mori

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

mon père, ce héros

, 06:30

Snezhana Soosh père bricoleur.jpg
illustration : Snezhana Soosh
tag : fête des pères

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

tu prieras l'Eternel ton Dieu à chaque moment important de ta vie

, 11:03

Sergey Sichenko foot le mur des lamentations foot.jpg
tag : coupe du monde de foot, mur des lamentations

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Franz Kafka : la métamorphose. texte intégral

, 08:11

Franz Kafka.jpg


Franz Kafka La métamorphose suivi de Dans la colonie pénitentiaire Traduit par Bernard Lortholary La Bibliothèque électronique du Québec Collection Classiques du 20e siècle Volume 85 : version 1.0
2 La métamorphose suivi de Dans la colonie pénitentiaire Édition de référence : Librio, Flammarion, 1988.
3 La métamorphose
4 1
En se réveillant un matin après des rêves agités, Gregor Samsa se retrouva, dans son lit, métamorphosé en un monstrueux insecte. Il était sur le dos, un dos aussi dur qu’une carapace, et, en relevant un peu la tête, il vit, bombé, brun, cloisonné par des arceaux plus rigides, son abdomen sur le haut duquel la couverture, prête à glisser tout à fait, ne tenait plus qu’à peine. Ses nombreuses pattes, lamentablement grêles par comparaison avec la corpulence qu’il avait par ailleurs, grouillaient désespérément sous ses yeux. « Qu’est-ce qui m’est arrivé ? » pensa-t-il. Ce n’était pas un rêve. Sa chambre, une vraie chambre humaine, juste un peu trop petite, était là tranquille entre les quatre murs qu’il connaissait bien. Au-dessus de la table où était déballée une collection d’échantillons de tissus – Samsa était représentant de commerce –, on voyait accrochée
5 l’image qu’il avait récemment découpée dans un magazine et mise dans un joli cadre doré. Elle représentait une dame munie d’une toque et d’un boa tous les deux en fourrure et qui, assise bien droite, tendait vers le spectateur un lourd manchon de fourrure où tout son avant-bras avait disparu. Le regard de Gregor se tourna ensuite vers la fenêtre, et le temps maussade – on entendait les gouttes de pluie frapper le rebord en zinc – le rendit tout mélancolique. « Et si je redormais un peu et oubliais toutes ces sottises ? » se dit-il ; mais c’était absolument irréalisable, car il avait l’habitude de dormir sur le côté droit et, dans l’état où il était à présent, il était incapable de se mettre dans cette position. Quelque énergie qu’il mît à se jeter sur le côté droit, il tanguait et retombait à chaque fois sur le dos. Il dut bien essayer cent fois, fermant les yeux pour ne pas s’imposer le spectacle de ses pattes en train de gigoter, et il ne renonça que lorsqu’il commença à sentir sur le flanc une petite douleur sourde qu’il n’avait jamais éprouvée.
6 « Ah, mon Dieu », songea-t-il, « quel métier fatigant j’ai choisi ! Jour après jour en tournée. Les affaires vous énervent bien plus qu’au siège même de la firme, et par-dessus le marché je dois subir le tracas des déplacements, le souci des correspondances ferroviaires, les repas irréguliers et mauvais, et des contacts humains qui changent sans cesse, ne durent jamais, ne deviennent jamais cordiaux. Que le diable emporte tout cela ! » Il sentit une légère démangeaison au sommet de son abdomen ; se traîna lentement sur le dos en se rapprochant du montant du lit afin de pouvoir mieux redresser la tête ; trouva l’endroit qui le démangeait et qui était tout couvert de petits points blancs dont il ne sut que penser ; et il voulut palper l’endroit avec une patte, mais il la retira aussitôt, car à ce contact il fut tout parcouru de frissons glacés. Il glissa et reprit sa position antérieure. « À force de se lever tôt », pensa-t-il, « on devient complètement stupide. L’être humain a besoin de son sommeil. D’autres représentants vivent comme des femmes de harem. Quand, par exemple, moi je rentre à l’hôtel dans le courant
7 de la matinée pour transcrire les commandes que j’ai obtenues, ces messieurs n’en sont encore qu’à prendre leur petit déjeuner. Je devrais essayer ça avec mon patron ; je serais viré immédiatement. Qui sait, du reste, si ce ne serait pas une très bonne chose pour moi. Si je ne me retenais pas à cause de mes parents, il y a longtemps que j’aurais donné ma démission, je me serais présenté devant le patron et je lui aurais dit ma façon de penser du fond du cœur. De quoi le faire tomber de son comptoir ! Il faut dire que ce ne sont pas des manières, de s’asseoir sur le comptoir et de parler de là-haut à l’employé, qui de plus est obligé d’approcher tout près, parce que le patron est sourd. Enfin, je n’ai pas encore abandonné tout espoir ; une fois que j’aurai réuni l’argent nécessaire pour rembourser la dette de mes parents envers lui – j’estime que cela prendra encore de cinq à six ans –, je ferai absolument la chose. Alors, je trancherai dans le vif. Mais enfin, pour le moment, il faut que je me lève, car mon train part à cinq heures. » Et il regarda vers la pendule-réveil dont on entendait le tic-tac sur la commode. « Dieu du

Lire la suite...

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

ressources humaines

, 06:53

John Holcroft ressources humaines.jpg
illustration : John Holcroft

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

fête des pères : les histoires extraordinaires

, 16:02

Snezhana Soosh les belles histoires du père.jpg
illustration : Snezhana Soosh

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

vivre en Seine-Saint-Denis

, 07:30

Alexander Zienko le pêcheur du 9 3.jpg
digital artist : Alexander Zienko

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

pendant ce temps, dans le grand hall du siège social de Bayer-Monsanto

, 16:22

chimie industrie chimique.jpg

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Allo t'es une fille t'as pas de shampoing c'est comme si je dis t'es une fille t'as pas de cheveux, non mais Alien, quoi

, 09:04

Allo t'es une fille t'as pas de shampoing c'est comme si je dis t'es une fille t'as pas de cheveux.jpg
Nabilla, 10 ans après

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

Guerre commerciale : le torchon brûle entre Emmanuel Macron et Donald Trump

, 07:29


Gérard Dubois Rationality of Rage les colères de Mr Trump.gif
illustration : Gérard Dubois Rationality of Rage, gif animé par Joel Remy

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

anatomie molle pour artistes : connaître la structure du corps humain et ses organes flasques

, 07:02

Sergey Sichenko anatomie chirugie.jpg
illustration : Sergey Sichenko
bac philo : l'Art et la Réalité

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

#MeToo Miss Piggy : la revanche

, 12:03

Jason Beck Muppet Piggy.jpg
illustration : Jason Beck tag : balance Peggy la cochonne

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

qu'est-ce qu'on avait dit au sujet des chewing-gum ?

, 14:51

Nikolay Tolmachev chienne.jpg
illustration : Nikolay Tolmachev

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

ok google : Comment s'appelaient les deux vieux dans le Shining show

, 06:41

Jason Beck Muppet Shining.jpg
illustration : Jason Beck
Statler et Waldorf sont deux marionnettes créées par Jim Henson et Bonnie Erickson, et apparus pour la première fois dans le Muppet Show

partagez ce bretzel liquide avec vos amis : Partage

- page 1 de 36